Kalimantan, aussi connue sous le nom de Bornéo, est riche en ressource souterraine et terrain de jeu préférer des compagnies minières. Kalimantan est l’ile la plus vaste d’Indonésie et est la 5em plus grande ile au monde. Notre nouveau projet dans la région de Melak nous a donné du fil retordre : 5000 hectares et 20km de corridor à couvrir dans une zone très reculé de l’ile.

Client

Private Mine

WHAT WE DID

3D LiDAR asset inspection by drone / UAV 3D mapping

Le trip et notre mission ont commencés par une longue route de 12 heures de conduite pour atteindre le site. Ici pas de route, mais des chemins sablonneux, façonnée par les pluies torrentielles. D’une journée à l’autre, les accès peuvent avoir complètement changés. Ici, pas d’électricité également…du moins pas desservie via des ligne électrique… les travailleurs vivant sur le site doivent utiliser un groupe électrogène seulement pendant la nuit pour alimenter les équipements de première nécessité comme les lampe torche, batteries des outils de travails et quelques ampoules pour pouvoir cuisiner et profiter de quelques échanges sociaux.

Dans ce type de campement, vous devez oublier toute attente de confort : la rivière sera votre salle de bain cinq étoiles pour le reste du séjour et les matelas de 3 cm d’épaisseur vous offrirons des nuits d’on vous vous souviendrez pendant longtemps (votre dos également s’en rappellera). Nous partageons les zones communes et le dortoir avec environs 10 autre travailleurs. Le menu sera principalement toujours le même : poisson de vase et riz blanc, ou alors mie goreng, pour les connaisseurs.

Le premier jour de notre mission nous découvrons plus en détail les chemins que nous allons emprunter. La nuit d’avant nous avaient cachés quelques détails. En réalité ces sentiers faisaient en réalité la largeur de la voiture et étaient encadré par des énormes “ravins / ornière ” de chaque côté, profond de 3 ou 4 mètres et menaçant à chaque instant de s’affaisser, entrainant notre voiture par la même occasion. Autant vous dire qu’il faut avoir le cœur bien attaché et une confiance absolue dans le conducteur, car toute les roues ne touchaient pas tout le temps le sol.

Borneo is famous for the wild jungle and its biodiversity such as Orangutan

Après s’être accommodé au terrain, nous pouvons enfin commencer à travailler. Quel plaisir de voir les drones décoller sur un nouveau projet et commencer à acquérir ces précieuses données !

Les journées de travail s’enchainerons sans réel problème. Évidemment, il faut garder constamment un œil sur les nuages environnants pour essayer de desceller tout risque d’averse subite et ainsi mètre le matériel en sécurité. La chance nous aura souri, car au final, nous n’avons perdu que deux jours de travail, faute de mauvais temps. Les principaux problèmes ont été la logistique et le ravitaillement qui nous consommaient plusieurs heures à chaque fois, car le village le plus proche se situe à environs 2 heures de route de notre campement.

C’est souvent dans ces situations extrêmes que vous viennent également les idées les plus farfelues… En effet, après plusieurs jours de total “autarcie”, l’envie d’échanger avec ses proches, avoir des nouvelles du monde extérieure, ou même informer les clients de l’état d’avancement, devient une nécessité. C’est pour cela que nous avons improvisé un hotspot wifi volant ! A tour de rôle un des membres de notre équipe se désignait volontaire pour prêter son téléphone en mode partage de connexion, puis nous attachions le téléphone au drone pour l’envoyer a environs 30-40 mètres de hauteur.
 
Ceci permettait donc d’être au-dessus des arbres et de capter l’antenne GSM la plus proche. Une fois le signal en place, il faut évidemment aller droit au but car l’autonomie du drone ne vous laisse qu’environs 15Min d’accès à internet. Fière de notre invention, cela nous aura fait beaucoup rire et aura remonté le moral de nos troupes qui manquent leur famille.

Au total nous serons restés 14 jours sur site et il aura fallu pas moins de 94Vols repartis sur 11 jours pour accomplir l’acquisition des 5000 hectares et des 20km de route de transport. Mais cela en valait la peine, car le résultat est impressionnant. La résolution du DTM est très détaillé et notre équipement a pu percer tous les secrets que la végétation rendant impossible à explorer.

Au final nous sommes repartis avec des clients satisfait et plein de bons souvenirs, que demander de plus ? 🙂

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.